Fractures de la hanche plus fréquentes chez les végétariens : conseils

par | Juin 14, 2024 | Santé | 0 commentaires

Plus de fractures de la hanche chez les végétariens (conseils)

Les résultats d’une étude menée par l’Université de Leeds

Une équipe de chercheurs menée par James Webster à l’Université de Leeds, au Royaume-Uni, a passé en revue les données de 413 914 individus, hommes et femmes confondus, qui s’étaient inscrits entre 2006 et 2010 pour prendre part au projet intitulé UK Biobank.

La période de suivi s’étendant jusqu’en 2021 a décompté 3503 cas de fracture de la hanche, ce qui correspond à un taux d’incidence global inférieur à un pour cent (0,8 %).

Le risque absolu de fracture de la hanche

Le risque absolu de fracture de la hanche reste néanmoins faible. En moyenne, pour un échantillon de 1000 personnes sur une décennie, 6,5 consommateurs réguliers de viande et 6,5 consommateurs occasionnels de viande auraient une fracture de la hanche. Comparativement, ce chiffre s’élève à 7 cas chez les pescatariens et 9,5 cas chez les végétariens.

Le chef de l’étude estime que les bénéfices pour la santé d’un régime végétarien, comme un risque réduit de cancer et de maladies cardiovasculaires, peuvent compenser une augmentation potentielle du risque de fracture de la hanche.

L’influence de l’Indice de Masse Corporelle (IMC)

« Notre analyse indique qu’un Indice de Masse Corporelle (IMC) bas pourrait être un élément clé pour comprendre pourquoi leur risque est plus important. », affirme le chercheur.

A Découvrir :  Exercice vs Antidépresseurs et Psychothérapie dans le Traitement de la Dépression

« De plus, les végétariens étaient environ 17 % moins enclins à respecter les recommandations en matière de protéines par rapport aux consommateurs de viande. Les conclusions majeures de notre étude sont donc que les végétariens doivent veiller à avoir un régime équilibré avec suffisamment de protéines et à maintenir un IMC sain. Cela les aidera à préserver des os et des muscles solides. »

La qualité de l’alimentation et l’équilibre des nutriments

« Si les régimes végétariens sont bénéfiques pour la santé, comprendre la qualité de l’alimentation et l’équilibre des nutriments clés peut aider à réduire le risque et à améliorer la santé osseuse. », souligne Janet E. Cade, coauteure de l’étude.

Thierry Gaillard

N’hésitez pas à suivre Thierry Gaillard sur nos réseaux sociaux

alain-barru
Thierry Gailard

Auteur

Thierry Gailard, avec son riche parcours en tant que psychologue clinicien, se présente aujourd'hui comme une voix authentique et éclairée dans le monde de la psychologie sur notre site. Fort de plusieurs années d'expérience en cabinet, Thierry a consacré sa carrière à comprendre et à soigner l'esprit humain. Aujourd'hui retraité de la pratique clinique, il se consacre à partager ses connaissances et son expertise à travers des articles accessibles et instructifs. Ses écrits s'adressent aussi bien aux novices qu'aux connaisseurs, offrant des perspectives uniques et des explications claires sur divers sujets psychologiques. De la psychologie du développement à la neuropsychologie, en passant par la psychologie sociale, Thierry Gailard aborde une multitude de thèmes avec une approche pédagogique et empathique. Son objectif est de rendre la psychologie compréhensible et utile pour tous ceux qui cherchent à mieux comprendre les processus mentaux, les émotions et le comportement humain.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *